Accueil > Qui sommes nous ? > Prestations

Prestations

Trois types de prestations peuvent être considérées : les bilans de santé au profit des expatriés et de leur famille, les activités de biologie médicale et les vaccinations.

Nous ne traiterons ici que des bilans de santé. Les activités de vaccination et de biologie médicale sont envisagées séparément.

Les bilans de santé

Ils ont pour objectif de dépister les affections susceptibles de s'exprimer ou de se décompenser lors d'un séjour à l'étranger en mettant particulièrement l'accent sur les maladies cardio-vasculaires et les cancers ou de dépister des affections contractées à l'occasion d'une expatriation.

A ces bilans s'associent des conseils aux voyageurs visant à informer les expatriés sur les risques sanitaires liés à l'expatriation et sur les moyens de les prévenir.

Les différents bilans

Le bilan de départ

Quatre objectifs dictent l'approche clinique et le contenu du bilan réalisé.

  • Le premier d'entre eux est le dépistage des situations médicales à risque, notamment sur le plan cardio-vasculaire, deuxième cause de rapatriement sanitaire. Certaines affections devront impérativement être prises en charge et stabilisées avant tout départ.
  • Le second objectif consiste à faciliter la prise en charge et le suivi de maladies chroniques connues. Il est parfois nécessaire de les mettre en adéquation avec les recommandations françaises de bonne pratique en la matière. Cet objectif illustre bien l'idée d'un CMETE, cherchant à accompagner les projets professionnels plutôt qu'à s'y opposer.
  • Le troisième objectif est le dépistage de maladies latentes (sans symptôme), sur l'examen clinique et les données biologiques. Elles sont rarement source d'une contre-indication à l'expatriation, mais le diagnostic précoce et en France facilite leur prise en charge et souvent le pronostic. à moyen et long terme.
  • Le quatrième objectif est la préparation aux conditions sanitaires du pays de destination. Mise à jour du carnet de vaccinations et autres mesures préventives, notamment vis-à-vis du paludisme et des parasitoses intestinales.

Les bilans spécifiques

Certains bilans sont orientés afin de déterminer des aptitudes spécifiques : aptitude offshore, etc.

Le bilan de retour

Ce bilan a pour objectif de s'assurer que l'état de santé de l'expatrié ne s'est pas altéré à l'occasion de l'expatriation et en particulier qu'il n'a pas contracté une affection parasitaire susceptible de s'exprimer après le retour en métropole.

Le déroulement de la visite médicale

Il se déroule en moyenne en 2 heures et ses différentes étapes peuvent se faire dans un ordre variable pour gagner du temps. Le bilan de base comporte un examen clinique, un électrocardiogramme, une radiographie pulmonaire, une mise à jour des vaccinations, des analyses biologiques. D'autres examens peuvent être réalisés, si la situation médicale et le projet l'exigent.

A l'occasion de la consultation médicale, des conseils adaptés à l'état de santé des voyageurs et aux conditions sanitaires locales sont fournis. Les documents d'information nécessaires sont remis.

Le dossier médical de synthèse

A l'issue du bilan, un dossier médical « voyage » est systématiquement adressé aux intéressés. Il reprend l'histoire médicale personnelle, l'historique des vaccinations et les résultats des examens réalisés, sous la forme d'un document de synthèse, destiné à renseigner dans les meilleures conditions tout médecin, éventuellement appelé à prendre en charge l'expatrié , quel que soit le pays. Il est conseillé d'y inclure tout document médical personnel.

L'intégration dans ce dossier des documents sources (radiographie thoracique, électrocardiogramme, analyses biologiques, etc.) permet à tout médecin d'en faire sa propre analyse quel que soit la langue qu'il pratique. Pour les personnes anglophones, la lettre de synthèse est rédigée en anglais.

Pour les visites de retour et pour faciliter la continuité des soins, il est conseillé de demander systématiquement un rapport pour tout évènement médical survenu à l'étranger et de l'inclure dans le dossier médical « voyage ».

Ce dossier est personnel, il n'est jamais communiqué à l'employeur. Il ne peut être communiqué au service médical de l'entreprise ou au service médical chargé d'assurer le suivi de l'expatrié qu'avec l'accord écrit de ce dernier.

Ce dossier peut être transmis aux intéressés par voie électronique, sous forme cryptée et protégé par un mot de passe.

L'aptitude

A l'issue du bilan de santé, un certificat d'aptitude est établi. Ce certificat est transmis à l'employeur.

Le CMETE se charge en outre d'établir les certificats spécifiques à l'obtention de permis de travail pour certains pays et de remplir les certificats et formulaires nécessaires pour certaines aptitudes spécifiques (offshore, etc.).

   Impression Impression
Haut de page