Recommandations : La trousse à pharmacie

La trousse à pharmacie

Pendant votre séjour à l'étranger, vous pouvez rencontrer des difficultés pour vous faire soigner (éloignement d'un centre équipé et approvisionné, barrière de la langue, spécialités pharmaceutiques différentes…). Aussi il vous est conseillé d'emporter avec vous un équipement pharmaceutique minimum, uniquement pour certaines destinations, qui vous permettra d'assurer les préventions élémentaires et l'auto traitement de diverses maladies et blessures.

Méfiez-vous, dans certains pays des médicaments contrefaits.

Il n'existe pas de trousse à pharmacie type et elle doit être adaptée selon le type de voyage. A noter que les médicaments achetés en préventif ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

Le transport de médicaments impose d'avoir avoir soi une ordonnance les prescrivant qui en justifie la détention.

Lors du voyage en avion, les traitements au long cours seront conservés sur soi ou répartis en deux lots et non dans la valise. Les bagages en soute peuvent être égarés.

Les médicaments

Le choix est à faire avec votre médecin au sein de cette liste qui doit être adaptée aux situations particulières.

  • Antipaludiques (médicaments contre le paludisme) : chloroquine (Nivaquine®), chloroquine associée au proguanil (Savarine®), cycline (Doxypalu®, Granudoxy®Gé, Doxy®), l'association atovaquone et proguanil (Malarone®) ou la méfloquine (Lariam®) selon votre destination plus un éventuel traitement présomptif «de réserve»;
  • Antalgiques, antipyrétiques (médicaments contre les douleurs et la fièvre) : paracétamol (Doliprane®, Dafalgan®, Efferalgan®…) plutôt qu'aspirine car se conservant mieux à la chaleur mais on devra impérativement arrêter le paracétamol en cas de suspicion d'hépatite (jaunisse);
  • Antispasmodiques (médicaments contre les spasmes douloureux) : phloroglucinol (Spasfon®), tiémonium (Viscéralgine®) ou autre pour calmer une éventuelle crise douloureuse (colique néphrétique, douleurs digestives ou biliaires …);
  • Antihistaminiques (médicaments anti-allergiques) : dexchlorphéniramine (Polaramine®) ou autre (en cas de piqûre d'insecte ou d'allergie);
  • Antidiarrhéiques (médicaments contre la diarrhée) : lopéramide (Imodium®), racécadotril (Tiorfan® ou Tiorfanor®) à préférer au lopéramide, diosmectite (Smecta®), attapulgite de mormoiron (Actapulgite®);
  • Antiémétiques (médicaments contre les vomissements) : métopimazine (Vogalène®), métoclopramide (Primpéran®);
  • Antinaupathiques (médicaments contre le mal des transports : scopolamine (Scopoderm TTS®), dimenhydrinate (Nausicalm®);
  • Antibiotique oral polyvalent : il peut être utile en cas de diarrhée sévère ou d'infection urinaire : sulfaméthoxazole (Bactrim®), fluoroquinolone ou équivalents. (Péflacine®, Ciflox®, Noroxine®) : attention, ces médicaments sont contre-indiqués chez la femme enceinte et l'enfant, préférez alors l'amoxicilline (Clamoxyl®) ou l'amoxicilline associée à l'acide clavulanique (Augmentin®) ou l'azythromycine (Zithromax®);
  • Antimycosique;
  • Acétazolamide (Diamox®), à utiliser pour des séjours en altitude (supérieure à 4000 m) afin de prévenir le mal des montagnes;
  • Somnifères de courte durée d'action : éventuellement.

Matériels de soins et pansements

  • Coton et compresses stériles, petits pansements, sparadrap, pansements de seconde peau (Compeed®);
  • Bandes, ciseaux, coupe-ongles, épingles de sûreté, sutures adhésives, thermomètre (impératif);
  • Tulle pré-imprégné d'antiseptique, crème pour les brûlures;
  • Collyre : picloxydine (Vitabact®), hexamidine (Désomédine®), dosettes de sérum physiologique;
  • Solution antiseptique : hypochlorite de sodium (Dakin Cooper stabilisé®) ou povidone iodée (récipients unidose de Bétadine® dermique à 10%), dosettes antiseptiques de chlorhexidine aqueuse stérile Gilbert 0,2%®;
  • Pommade anti-inflammatoire, dermocorticoïdes;
  • Gants stériles, matériel injectable, kit de matériel d'urgence pour certains pays;
  • Epinéphrine (adrénaline) en kit injectable pour allergique (Anapen®);
  • Bandes ou mieux filets de contention.

Cosmétiques et produits d'hygiène

  • Savon de Marseille;
  • Onguent ou spray répulsif contre les moustiques;
  • Crèmes filtrantes antisolaires;
  • Comprimés antiseptiques pour la désinfection d'eau : DCCNa (Micropur forte®, Aquatabs®);
  • Filtres individuels pour le traitement de l'eau;
  • Tampons ou serviettes périodiques, préservatifs Normes Françaises.

Évitez les formes suppositoires et les sirops (climat chaud), l'alcool, l'éther, les antiseptiques colorés, les emballages en verre, les médicaments en vrac.

Si vous partez avec des enfants, pensez aux présentations pédiatriques des médicaments, aux comprimés pour stériliser les biberons, au Valium intrarectal en cas de convulsions hyperthermiques et aux sachets de réhydratation orale (Adiaril®).

N'oubliez ni le carnet international de vaccination ni la carte de groupe sanguin-rhésus.

   Impression Impression
Haut de page