Accueil > Actualités > Circulation du virus Zika confirmée au Brésil

Circulation du virus Zika confirmée au Brésil

L’agent infectieux

Le virus Zika est un flavivirus qui porte le nom d’une forêt proche de Kampala (Ouganda). La première identification chez l’homme remonte à 1952 en Ouganda et en Tanzanie. Depuis, sa présence a été largement observée en Afrique et en Asie. En 2007, il a été responsable d'une épidémie sur les îles de Yap (Micronésie).

En 2013, une épidémie majeure a débuté en Polynésie française. La circulation du virus Zika est à présent confirmée au Brésil après l’identification du virus dans les prélèvements effectués chez 16 patients résidant dans les états de Bahia et Rio Grande do Norte. La virose Zika est une zoonose dont le réservoir animal est constitué par des primates non humains. La transmission à l’homme se fait par l’intermédiaire de moustiques du genre aedes.

La maladie

Après une incubation de 3 à 10 jours, les manifestations cliniques sont proches de celles de la Dengue associant à une fièvre modérée, des céphalées, des arthralgies et myalgies, des œdèmes des extrémités, parfois une éruption (d’évolution descendante du visage aux membres, souvent prurigineuse). Des troubles digestifs ou des ictères sont parfois décrits. Ce syndrome est généralement bénin et guérit spontanément en moins d’une semaine. Pendant l’épidémie polynésienne cependant, des formes sévères à type de manifestations neurologiques graves, essentiellement des syndromes de Guillain-Barré et des complications auto-auto-immunes ont été constatées (le contexte d’épidémie de dengue concomitante incite toutefois à la prudence quant à l’imputabilité de ces symptômes à l’un ou à l’autre des virus).

Prévention et conseils aux voyageurs

Il n'y a aucun vaccin ni médicament pour prévenir l’infection par le virus Zika. Les voyageurs peuvent se protéger en appliquant les mesures de protection anti vectorielles.

 

   Impression  Impression
Haut de page