Accueil > Actualités > Vaccination des personnes vivant avec le VIH: l'hépatite B

Vaccination des personnes vivant avec le VIH: l'hépatite B

 

Vaccination contre l’hépatite B

Comme dans la population générale, cette vaccination est recommandée pour tous les enfants infectés par le VIH. La vaccination contre l’hépatite B est recommandée également chez toutes les personnes adultes infectées par le VIH sans marqueur sérologique du VHB (Ag HBs, Ac anti-HBs et anti-HBc négatifs). La réponse au schéma vaccinal standard (trois doses intramusculaires (IM)) étant inférieure à celle de la population non infectée par le VIH, un schéma vaccinal renforcé (quatre doubles doses (soit 40 microgrammes) IM administrées à J0, M1, M2 et M6) est recommandé chez l’adulte, en particulier chez les patients ayant des facteurs de mauvaise réponse (sexe masculin, âge > 40 ans, fumeurs, charge virale VIH détectable). À tout âge chez les PVVIH, il est recommandé de contrôler le titre d’anticorps anti-HBs obtenu 1 à 2 mois après la dernière injection vaccinale. En cas de non-réponse à la vaccination selon le schéma antérieurement proposé (Ac anti-HBs < 10 mUI/ml), des injections supplémentaires (10 microgrammes chez l’enfant, 20 microgrammes chez l’adulte) doivent être administrées avec un intervalle de 1 à 2 mois entre chaque injection et avec un dosage des anticorps anti-HBs quatre à huit semaines après chaque injection, et ce, jusqu’à obtention d’un titre protecteur (au maximum trois injections supplémentaires). L’utilisation d’un schéma à doubles doses chez les patients non répondeurs à un premier schéma vaccinal est en cours d’évaluation dans un essai randomisé (ANRS HB04) dont les résultats devraient être disponibles avant la fin de l’année 2013. Chez les non-répondeurs à au moins 6 injections vaccinales et sous traitement ARV, il est proposé d’intégrer le ténofovir dans le traitement ARV du patient si ce médicament n’en fait pas déjà partie.

Contrôles sérologiques

Chez les patients répondeurs à la vaccination, un contrôle sérologique annuel est recommandé afin de proposer une dose de rappel en cas de chute du titre d’anticorps anti-HBs en dessous du titre protecteur de 10 mUI/ml. Chez les patients non répondeurs à la vaccination, un contrôle annuel des marqueurs de l’hépatite B (Ag HBs, anticorps anti-HBs et anti-HBc) doit être réalisé afin de dépister une éventuelle infection. Chez les personnes présentant des anticorps anti-HBc isolés, une dose de vaccin peut être proposée pour rechercher une réponse anamnestique (dosage des anticorps anti- HBs) ; en cas de non-réponse, et en l’absence d’ADN VHB détectable, la vaccination contre l’hépatite B doit être proposée à ces patients.

Synthèse Hépatite B :

·         Recommandé pour tous les patients (enfants et adultes) n’ayant aucun marqueur sérologique du VHB

·         Contrôle du taux d’anticorps anti-HBs après vaccination et une fois par an : injection de rappel si anticorps anti-Hbs < 10 mUI/ml.

·         Schéma pour l’enfant : 2 injections à dose normale espacées d’un mois, rappel 6-12 mois plus tard.

·         Schéma pour l’adulte : 3 injections doubles doses espacées d’un mois et 4e double dose 6 mois plus tard. et voyageurs en zone d’endémie. Contrôle du taux d’anticorps anti-VHA (IgG) après vaccination (1 à 2 mois après la 2e injection)

Abréviations :

PVVIH : patient vivant avec le Virus de l’immunodéficience humaine

VHB : Virus de l’hépatite B

   Impression  Impression
Haut de page