Accueil > Actualités > Le vaccin de la grippe 2014-2015 est disponible au CMETE depuis le 10 octobre.

Le vaccin de la grippe 2014-2015 est disponible au CMETE depuis le 10 octobre.

La grippe est une infection virale respiratoire très contagieuse, cosmopolite et saisonnière (automne-hiver).

En général bénigne et de guérison spontanée, elle entraine cependant des symptômes invalidants qui durent plusieurs jours associant une fièvre élevée, des douleurs musculaires diffuses, des maux de tête, une toux sèche, une rhinite et un malaise général. La convalescence est longue avec une fatigue persistante.

Chez les personnes fragiles (personnes âgées de 65 ans et plus, certains malades chroniques, femmes enceintes, personnes atteintes d’obésité sévère), la grippe peut parfois entraîner des complications graves et être responsable d’un nombre élevé d’hospitalisation et de décès (grippe maligne, surinfection bactérienne …).

Le vaccin grippal demeure un moyen sûr, et le moyen le plus efficace, pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables. Même s’il ne permet pas toujours d’éviter la maladie, le vaccin réduit le risque de complications graves ou de décès.

Les vaccins grippaux disponibles en France, sont des vaccins injectables inactivés préparés à partir de virus cultivés sur œufs de poule embryonnés. Les vaccins inactivés ne contiennent pas d’agent pathogène vivant et ne peuvent en aucun cas entrainer une grippe. Ces vaccins sont biens tolérés en dehors d’une légère douleur au point d’injection, pouvant persister jusqu’à deux jours ou de réactions générales bénignes (fièvre ou malaise, douleurs musculaires diffuses survenant dans les 6 à 12 heures suivant l’injection et durant un ou deux jours). Les effets indésirables graves sont rares voire exceptionnels.

Ces vaccins sont théoriquement contre-indiqués dans les rares cas d’allergie aux protéines d’œuf. Un nouveau vaccin préparé à partir de cultures cellulaires peut être utilisé chez les personnes ayant des antécédents d’allergie de type anaphylactique aux protéines de l’œuf ou aux aminosides.

Auteur: Marie Plisson-Sauné - CMETE Paris

   Impression  Impression
Haut de page