Accueil > Actualités > Epidémie de ROSS RIVER VIRUS au Queensland (Australie)

Epidémie de ROSS RIVER VIRUS au Queensland (Australie)

Les faits

Brisbane, dans la région du Queensland (Australie) est le siège de la plus forte épidémie de Ross River Virus depuis 20 ans.

Au 12 Février 2015, 380 cas d’infections à Ross River Virus (RRV) étaient dénombrées dans l’état du Queensland au nord de l’Australie. Ce chiffre s’élève à présent à 2835.

L’épidémie atteint les centres urbains et plus particulièrement la banlieue de Brisbane. La région de Cairns déjà en proie à une forte épidémie de Dengue est également touchée.

Le Ross River Virus est un virus de la famille des alphavirus. Il se multiplie au sein de réservoirs animaux tels que les wallabies ou les opossums et se transmet à l’homme par l’intermédiaire de moustiques du genre culex ou aedes dont les sites de ponte sont les rivières, les marais salant mais également les containers divers retrouvés dans les villes.

Si la présence du virus en Australie et les iles du Pacifique ouest est un fait bien connu, l’ampleur de l’épidémie actuelle est sans précédent depuis près de 20 ans.

Les conditions météorologiques semblent avoir été un facteur déterminant dans la progression de l’épidémie. En effet, les fortes pluies combinées à des coefficients de marée élevés ont été associés ces derniers mois à une augmentation de la densité de moustiques dans le sud du Queensland. Le récent cyclone Marcia, de par les inondations qu’il a entrainées a également contribué à ce phénomène.

Ross River virus: une maladie rarement fatale

La maladie rarement fatale, débute 3 jours à 3 semaines après la piqûre infectante et se manifeste par de la fièvre, de la fatigue, une éruption et surtout des atteintes articulaires multiples et prolongées : polyarthrites parfois invalidantes pouvant persister très longtemps après la phase aigüe et prédominant au niveau des chevilles, genoux, doigts et poignets. L’infection peut parfois être totalement asymptomatique.

Aucun traitement spécifique de l’infection à Ross River virus n’est disponible. Le traitement est uniquement symptomatique axé sur la prise en charge des douleurs articulaires.

Les autorités Australiennes ont mis en place un programme de lutte anti vectorielle de grande ampleur visant à réduire les gites larvaires et la population de moustiques. 13000 hectares ont ainsi été traités par des pulvérisations d’insecticides.

Conseil aux voyageurs :

Une prévention rigoureuse contre les piqures de moustiques est recommandées aux voyageurs se rendant dans cette partie de l’Australie exposée par ailleurs aux virus de la Dengue, autre pathologie transmise par les moustiques.

Cf fiche d’information CMETE : Protection contre les moustiques

Aide Médicale en Australie : 

Informations médicales : 13 HEALTH (13 43 25 84) (coût d’un appel local)

 

Références : www.nt.gov.au/health/cdc

http://conditions.health.qld.gov.au/HealthConditions/2/Infections-Parasites/41/Viral-Infections/743/Ross-River-Virus

http://www.promedmail.org

 

   auteur: Dr Marie Plisson-Sauné 18/03/2015

   Impression  Impression
Haut de page