Accueil > Actualités > Nouveaux cas de paludisme en Malaisie

Nouveaux cas de paludisme en Malaisie

Le nombre cumulé de cas signalés était de 97 dans les 10 premières semaines de cette année 2015.

L'hôte naturel de Plasmodium knowlesi est le macaque à longue queue et couettes qui vit dans les forêts tropicales de Malaisie et ailleurs en Asie du Sud-Est. Comme les autres espèces de Plasmodium, il est transmis à l'homme par la piqûre d'une anophèle femelle.

Paludisme à Plamodium Knowlesi

Plasmodium knowlesi a été récemment reconnu comme une cause importante de paludisme humain et qui peut représenter plus de 50% des espèces endémiques dans certains zones comme la partie malaisienne de Bornéo. L'infection par Plasmodium knowlesi est grave parce que le cycle de vie des parasites est seulement de 24 heures ce qui augmente donc la parasitémie plus rapidement que les autres espèces de Plasmodium.

Les infections sont concentrées en Malaisie, où l'on note au cours de la dernière décennie une déforestation massive au profit de plantations de palmiers à huile de palme. Ceci a conduit à une augmentation substantielle des interactions humaines avec les macaques.

Ces données épidémiologiques placent Plasmodium knowlesi sur la liste des maladies émergentes et ré-émergentes, passées de l'animal à l'homme suite à la déforestation de zones de forêt tropicale auparavant inhabitées par l'homme.

Avec la modification des modèles de tourisme tels que la tendance à l'éco-tourisme pourrait augmenter le risque d'infection même dans les zones de faible prévalence, les voyageurs, les infectiologues et les centres de médecine des voyages doivent être conscient du risque.

Source: mesvaccins.net

   Impression  Impression
Haut de page