Accueil > Actualités > Pérou: 9 Cas de fièvre jaune détectés

Pérou: 9 Cas de fièvre jaune détectés

Le virus de la fièvre jaune est endémique dans le bassin amazonien du Pérou, où des cas sporadiques ont été signalés en 2013 et 2014. Ces cas signalés sont très dispersés dans quatre provinces. Cela serait inhabituel, s'ils sont confirmés.

Il n ‘a pas été rapporté, en zone forestière, de cas de singe malade ou mort de fièvre jauneAucun renseignement épidémiologique n'est mentionné : âge, sexe des patients, antériorités vaccinales, dates des infections, lieux de contamination…

 Cette information doit donc être vérifiée.

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Le terme "jaune" fait référence à la jaunisse présentée par certains patients.

Près de 50 % des personnes gravement atteintes de fièvre jaune qui ne sont pas traitées vont en mourir.

Le virus de la fièvre jaune (ou virus amaril) est endémique dans les zones tropicales d'Afrique et d'Amérique latine, totalisant une population de plus de 900 millions d'habitants. C'est un virus qui touche également les populations de singes : il ne pourra donc jamais être éradiqué.

Il n'y a pas de traitement spécifique de la fièvre jaune. Le traitement de cette affection est uniquement symptomatique.

La vaccination est la principale mesure préventive contre la fièvre jaune. Elle a permis de lutter contre les épidémies dans plusieurs pays. Le vaccin utilisé est un virus de la fièvre jaune atténué, en France la souche 17D-204 (Stamaril®). Son administration est recommandée pour les personnes résidant ou séjournant dans une région intertropicale d'Afrique ou d'Amérique du Sud. Une preuve de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigée pour l'entrée dans certains pays.

Source: Mesvaccins.net

   Impression  Impression
Haut de page