Accueil > Actualités > Nouveaux cas de fièvre jaune au Brésil

Nouveaux cas de fièvre jaune au Brésil

Le département d'état de la santé du Brésil déclare le 15/2/2015 deux cas de fièvre jaune à Goiânia.

Il s'agit d'un  homme de 22 ans, habitant de Goiânia. Il y est décédé le 13/2.

L'autre patient est un touriste itinérant belge qui a visité la ville et qui a présenté les premiers symptômes à Rio de Janeiro. Il a été immédiatement mis en isolement avec mesures de lutte antivectorielle. Il est maintenant en phase de convalescence.

Les cas les plus récents ont été enregistrés dans cet Etat du Brésil en 2007 et en 2008 ; 24 personnes avaient alors été infectées, dont 16 étaient décédées.

Le 13 février, un représentant du ministère de la santé s'est rendu à Acre, Distrito Federal (y compris la capitale, Brasília), Maranhão, Mato Grosso do Sul, Pará, Roraima et Bahia, Piauí, Santa Catarina et chutes d'Iguassu. Les exigences de chaque pays et les recommandations concernant la vaccination antiamarile sont mises à jour en temps réel sur les sites mesvaccins.net et medecinedesvoyages.net.

Le Ministère de la santé a récemment étendu la liste des municipalités dans lesquelles un séjour fait recommander la vaccination contre la fièvre jaunedans les quatre états suivants du Sud-Est du Brésil : Paraná, Rio Grande do Sul.

La vaccination n'est pas recommandée pour les voyageurs dont l'itinéraire se limite aux zones qui ne figurent pas dans la liste ci-dessus, y compris les villes de Fortaleza, Recife, Rio de Janeiro, Salvador et São Paulo.

Nous attirons l'attention des voyageurs sur le point suivant : si la vaccination n'est pas obligatoire pour entrer au Brésil, elle n'en est pas moins indispensable car la fièvre jaune y est endémique. De plus, la zone d'endémie amarile s'étend en Amérique du Sud.

 

Source: medecinedesvoyages.net

   Impression  Impression
Haut de page