Les cas mortels d'encéphalite japonaise ont été multipliés par 5 dans l'état indien d'ASSAM

Entre 2010 et 2014, le nombre annuel de cas est passé de 154 à 744, le nombre de décès liés à l’encéphalite japonaise passant de 41 à 160 d’après les données des autorités sanitaires locales.
La maladie limitée en 2009 à la moitié de l’état est à présent présente dans l’ensemble des 27 districts de Assam.

La saisonnalité de cette maladie autrefois marquée (de mai à juin) s’émousse peu à peu, des températures plus élevées permettent aux moustiques de survivre plus longtemps et des cas d’encéphalite japonaise ont été relevés jusqu’en novembre. D’après les experts, le réchauffement joue un rôle certain dans l’expansion de la maladie.

Les évolutions dans les modèles agricoles contribuent également au développement de la maladie. Des saisons chaudes prolongées, permettent aux cultivateurs de maintenir les rizières quelques mois supplémentaires chaque année, ces champs inondés, toujours plus grands toujours plus nombreux sont autant de lieux de ponte pour le culex, moustique vecteur du virus.

Lien vers : Le vaccin de l’Encéphalite japonaise.

Références : http://www.reuters.com/article/2015/01/26/us-india-encephalitis-idUSKBN0KZ10L20150126

Dr M. Plisson Sauné

   Impression  Impression
Haut de page