Accueil > Actualités > Cas d'encéphalite japonaise dans l'état de Meghalaya en Inde

Cas d'encéphalite japonaise dans l'état de Meghalaya en Inde

 

En Inde, les autorités sanitaires de l'état de Meghalaya ont déclaré 37 cas confirmés d'encéphalite japonaise.

Il est rapporté le décès d'une jeune femme de 22 ans du district Garo Hills, au sud-ouest de l'état. Le 21 août, elle avait été admise à l'hôpital civil de Tura, où le diagnostic a été réalisé.

Sur les 37 cas confirmés d'encéphalite japonaise, 16 proviennent du district Ri-Bhoi, au nord de l'état.

Le virus de l'encéphalite japonaise, un flavivirus, est transmis par la piqûre de moustiques le jour et la nuit, principalement dans les régions rurales d'Asie du Sud et du Sud-est.

Les symptômes sont une fièvre élevée, des maux de tête, une raideur méningée. Il n'existe pas de traitement spécifique.

La maladie est rare chez les voyageurs et peut être prévenue en se protégeant contre les piqûres de moustiques et par la vaccination.

La vaccination contre l'encéphalite japonaise (2 injections à 28 jours d'intervalle) est conseillée pour les voyageurs amenés à passer plusieurs semaines en zone rurale humide (randonneurs, humanitaires...). Elle doit toujours être associée à des mesures de protection contre les piqûres de moustiques : vêtements couvrants imprégnés d'insecticides, répulsifs anti-moustiques pour la peau découverte, moustiquaire imprégnée d'insecticide.

Des renseignements complémentaires sont disponibles sur les sites experts : www.JeVoyage.net et www.medecinedesvoyages.net.

Source : Promed.

   Impression  Impression
Haut de page