Accueil > Actualités > Fièvre Jaune sur le continent Americain

Fièvre Jaune sur le continent Americain

Entre janvier 2016 et décembre 2017, 7 pays et territoires de la Région des Amériques ont signalé des cas confirmés de fièvre jaune: le Brésil La Bolivie, la Colombie, le Pérou, l'Équateur, la Guyane française, et le Suriname. Le nombre de cas humains et d'épizooties déclarés au cours de cette période dans la Région des Amériques est le plus élevé observé depuis des décennies. L'augmentation observée est autant liée à un écosystème favorable à la dissémination du virus qu’à une insuffisance d’immunisation des populations locales.

Au Brésil, au cours de l'épidémie de fièvre jaune signalée entre le 2ème semestre 2016 et le mois de juin 2017, il a été enregistré 779 cas confirmés, 262 décès et 1659 épizooties (cas chez les primates non humains). Des cas confirmés ont été signalés à São Paulo (2 cas) et dans l'état de Rio de Janeiro (un cas). En outre, les autorités brésiliennes ont signalé un cas suspect à Brasilia, dans le district fédéral, ainsi que 2 cas suspects dans l'Etat de Rio Grande do Sul et 2 autres à Santa Catarina. 37 autres cas font l'objet d'une enquête dans divers États.
Considérant qu'il y a dix ans, l'épidémie de fièvre jaune et la vague épizootique qui avait touché le sud-est et le sud du Brésil avaient ensuite atteint l'Argentine et le Paraguay, une surveillance épidémiologique stricte est place dans le sud et le sud-est du Brésil.

 De juillet 2017 à Décembre 2017, un total de 1661 épizooties (cas chez les primates non humains) ont été signalées. L'état avec le plus grand nombre d'épizooties confirmées est São Paulo (120). Des épizooties ont également été confirmées dans le Mato Grosso (1), le Minas Gerais (21) et Rio de Janeiro (2) .
L'augmentation des cas de Fièvre Jaune chez les primates non humains durant la période de juillet à décembre 2017 et l'expansion du virus dans de nouvelles zones où il n'avait pas été détecté auparavant, comme la municipalité de São Paulo et les municipalités du Grand São Paulo (Cajamar, Caieiras, Mairiporã, Franco da Rocha, Guarulhos et Itapecerica da Serra), indiquent une transmission virale élevée et l’existence d’un risque de survenue de cas humains dans ces zones.
En réponse à cette situation et afin d'empêcher la transmission chez l'homme, le secrétaire municipal à la santé et le gouvernement de l'état de São Paulo intensifient la vaccination des personnes résidant autour de la zone d'apparition d'épizooties dans la municipalité de São Paulo.

 Au Pérou, entre janvier et novembre 2017, un total de 17 cas confirmés et probables de fièvre jaune ont été signalés, dont 3 décès. De même qu'en 2016, la plupart des cas sont survenus dans le département de Junín (6 cas).

Conseils aux Voyageurs: La Vaccination Fièvre Jaune est recommandée en cas de séjours en zones de circulation du virus.

Rédacteur : Dr Plisson-Saune          Source : http://www.paho.org

   Impression  Impression
Haut de page