Accueil > Actualités > Epidémie de Peste à Madagascar - 5 octobre 2017

Epidémie de Peste à Madagascar - 5 octobre 2017

Une épidémie de peste sévit depuis plus d'un mois à Madagascar, touchant la capitale Antananarivo. Au 4 octobre 2017, le bilan s’élève à 30 morts, selon le ministère de la Santé malgache sur 194 cas suspects d’infection.

L'épidémie a débuté à Ankazobe dans les hauts plateaux centraux. Des retards au traitement des premiers cas, l’utilisation des transports publics par les patients et certains rituels funéraires ont favorisé la propagation de l’épidémie jusqu’aux grandes villes de l’île.

La peste est endémique à Madagascar, en particulier dans les hauts plateaux centraux, et chaque année quelques centaines de cas sont recensés. La maladie y connait de manière habituelle une recrudescence saisonnière entre septembre et avril.

L'épidémie actuelle inquiète particulièrement l’OMS car elle affecte des zones jusqu’alors non endémiques et de grands centres urbains : 10 villes ont signalé des cas de peste pulmonaire et les trois districts les plus touchés comprennent la capitale et la banlieue d'Antananarivo (27 cas, 7 décès), Toamasina et Faratshio. Au sein de ces zones urbaines surpeuplées la gestion et le contrôle d'une épidémie s’annonce complexe.

Le gouvernement malgache a adopté des mesures d'urgence pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie. Il a notamment interdit jusqu'à nouvel ordre les rassemblements publics dans les rues d'Antananarivo et mis en place des contrôles à l'aéroport de la capitale. L'institut Pasteur a pour sa part annoncé l'envoi d'une équipe de Paris pour prêter main forte aux autorités locales.

L'OMS ne recommande pas de limiter les voyages internationaux vers Madagascar.

Pour des Informations complémentaires cliquez sur le lien suivant :    Peste.pdf 

   Impression  Impression
Haut de page