Dernières informations fournies par l'OMS concernant la vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs à destination du Brésil.

Dans son bulletin d’information sur les flambée épidémiologiques du 20 mars 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé met à disposition du public ses données actualisées concernant la vaccination contre la fièvre jaune sévissant actuellement au Brésil.

Au 16 mars 2017, l’épidémie de fièvre jaune continue de s’étendre vers la côte atlantique du Brésil. Des cas confirmés d’infection humaine ont été notifiés dans l’État de Rio de Janeiro, des épizooties et des cas humains sont en cours d’investigation dans l’État de São Paulo.

L’OMS considère que le risque de transmission de la fièvre jaune est présent dans l’État de Rio de Janeiro, à l’exception des zones urbaines des villes de Rio de Janeiro et de Niterói, et dans l’État de São Paulo, à l’exception des zones urbaines des villes de São Paulo et de Campinas.

Par conséquent, la vaccination contre la fièvre jaune est recommandée pour les voyageurs internationaux se rendant dans les États de Rio de Janeiro et de São Paulo.

Il n’y a pas de changements concernant les autres régions du Brésil où l’on a déterminé qu’il existait un risque de transmission de la fièvre jaune, comme précisé dans les précédents bulletins épidémiologiques :

Vaccination contre la fièvre jaune au moins 10 jours avant le voyage, pour une efficacité optimale du vaccin. Une dose unique du vaccin (homologué par l’OMS) suffit pour conférer une immunité à vie contre la fièvre jaune. Les personnes pour lesquelles ce vaccin est contre indiqué (enfants de moins de 9 mois, femmes enceintes ou allaitantes, personnes ayant une forte sensibilité aux antigènes d’œuf, ayant une immunodéficience sévère ou ayant plus de 60 ans) doivent consulter un médecin pour avoir son avis.

 

Source : OMS

   Impression  Impression
Haut de page