Accueil > Actualités > Épidémie de Fièvre Jaune au Brésil : nombre de cas en hausse

Épidémie de Fièvre Jaune au Brésil : nombre de cas en hausse

Le Ministère de la santé brésilien a déclaré que les cas de fièvre jaune sont en hausse au Brésil avec 253 cas confirmés.

Jusqu'au 16 février 2017, les autorités sanitaires ont répertorié 1246 cas suspects. 108 cas ont été écartés, le nombre de cas restant est en attente de confirmation. 88 décès dus à la fièvre jaune ont été comptabilisés. Le nombre de cas confirmés de la maladie a considérablement augmenté ces dernières semaines.

Le sud-est du Minas Gerais est la région la plus sévèrement impactée, avec 216 cas confirmés et 76 décès. Des cas suspects ont également été enregistrés dans d'autres états comme Espirito Santo, Sao Paulo, Tocantins, Bahia et Rio Grande do Norte.

L'épidémie est particulièrement préoccupante à cause des fêtes de carnaval, car à cette occasion de nombreux Brésiliens voyagent dans le pays, soit en direction des principaux lieux de carnaval soit dans les zones rurales plus au calme pour échapper à l’effervescence.

Début février, le Ministère de la Santé a lancé une campagne de vaccination, demandant aux citoyens qui envisagent de se rendre dans les zones touchées de se faire vacciner le plus rapidement possible, le vaccin contre la fièvre jaune nécessitant 10 jours pour être efficace.

Des cas de fièvre jaune dans d’autres pays d’Amérique du Sud

Depuis le début de l’année 2017, la Colombie, le Pérou et la Bolivie ont également signalé des cas de fièvre jaune.

  • La Colombie et le Pérou ont signalé des cas probables, respectivement un et trois.
  • La Bolivie a signalé un cas faisant l'objet d'une enquête.

Le cas Bolivien de fièvre jaune est un touriste danois masculin non vacciné de 28 ans qui est arrivé en Bolivie le 8 janvier 2017 et s’est rendu dans la municipalité de Caranavi le 9 janvier 2017, où il a probablement contracté l'infection. Le 28 janvier 2017, le patient a reçu des soins médicaux dans un hôpital local et plus tard a été transféré dans une clinique privée au Chili, dont il est sorti le 13 Février 2017. La fièvre jaune en Bolivie est endémique et s'est produite cycliquement avec des flambées de magnitude variable jusqu'en 2012. Depuis 2013, seuls des cas sporadiques ont été signalés.

Conseils aux voyageurs se rendant dans des zones où le risque de contracter la fièvre jaune existe

La mesure la plus efficace de prévention contre la fièvre jaune est la vaccination qui procure une immunité protectrice de 80 à 100 % des personnes vaccinées après 10 jours et 99% d'immunité après 30 jours.

 

Sources : ProMed Mail

   Impression  Impression
Haut de page