Point sur l'évolution des cas fièvre jaune en Amérique latine en 2016 et début 2017

Dans son bulletin épidémiologique du 18 Juin 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé nous informe de l’évolution de l’épidémie de fièvre jaune qui touche le continent sud américain depuis 2016.

En 2016, le Brésil, la Colombie et le Pérou sont les 3 pays ayant rapporté des cas confirmés de fièvre jaune.

En 2017, le Brésil a confirmé la survenue d’une épidémie de fièvre jaune dans l’État du Minas Gerais et quelques cas dans l’État voisin de l’« Espirito Santo ». Depuis le début de 2017 et jusqu’au 18 janvier, 206 cas suspects incluant 53 décès ont été répertoriés au Minas Gerais.

En Colombie, en 2017, aucun nouveau cas suspect n’a été confirmé. En 2016, 12 cas de fièvre jaune (provenant de la jungle) ont été répertoriés.

Au Pérou en 2016, 79 cas ont été répertoriés dont 62 confirmés, 17 probables et 24 décès.

Recommandations de l’OMS pour lutter contre cette épidémie de fièvre jaune

Étant donnée la possible intensification de ces épisodes, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande aux États d’intensifier leurs efforts pour détecter et traiter les cas répertoriés de fièvre jaune et particulièrement de poursuivre la formation des personnels soignants afin de leur permettre une bonne prise en charge des cas.

L’OMS recommande également de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour informer et vacciner les voyageurs se rendant dans des zones où la vaccination est obligatoire.

La vaccination reste la mesure la plus efficace pour prévenir la fièvre jaune. Le vaccin contre la fièvre jaune est sûr, offrant une immunité efficace à 80-100% dans les 10 jours et à 99% d'immunité dans les 30 jours. Aucune restriction de voyage n’est actuellement de mise.

Source : OMS.

   Impression  Impression
Haut de page