Fin de l'urgence de santé publique de portée internationale relative à la flambée d'Ébola

L’urgence de santé publique de portée internationale relative au virus Ebola  en Afrique de l’Ouest a été levée le 29 mars 2016. Un total de 28 616 cas confirmés, probables et suspects aété signalé en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, dont 11 310 décès.

En Guinée, le dernier cas a été testé négatif pour la 2ème fois le 19 avril 2016. Au Libéria, une personne encore hospitaliséeest signalée comme étant en bonne santé, mais un deuxième test négatif consécutif est nécessaire avant qu’elle ne soit autorisée à quitter l’hôpital.

Un décompte de 42 jours (correspondant à 2 périodes d’incubation) doit s’écouler avant que l’épidémie puisse être déclarée terminée. En Guinée ce compte à rebours a commencé le 19 avril et devrait se terminer le 31 mai 2016. Au Liberia, il commencera après le 2ème test négatif du dernier cas hospitalisé.

Une campagne de vaccination ciblant les sujets contacts a débuté le 22 mars 2016 et a entraîné la vaccination de plus de 1500 personnes.

Évaluation des risques :

Bien que toutes les précédentes flambées aient été arrêtées, les indicateurs de performance suggèrent que pour ces 3 pays les capacités de soins, de surveillance épidémiologiques et de réaction face à de nouveaux foyers ne permettent pas d’écarter un risque d’épidémies futures.

 

Source : Promed-mail

   Impression  Impression
Haut de page