République Démocratique du Congo : 700 nouveaux cas de paludisme enregistrés chaque semaine dans la région du Nord-Kivu

Un article de presse paru sur le site Radio Okapi et relayé par ProMed nous apprend les informations suivantes :

Depuis le début du mois de mars 2016 entre 700 et 1000 nouveaux cas de paludisme sont enregistrés chaque semaine à Kitshanga, Kalembe et Kashuga dans la zone de santé de Mwesso, située à cheval entre les territoires de Masisi et Walikale.

Le médecin chef de zone de santé, docteur Thierry Mukendi attribue ces cas de paludisme à l'augmentation du nombre d'étangs piscicoles mal aménagés et à la promiscuité causée par la présence des milliers de personnes déplacées dans cette zone.

Il s'inquiète des conséquences de la suspension depuis fin janvier du projet de soins gratuits octroyés par Médecins sans frontières (MSF) dans la zone de santé de Mwesso.

Le paludisme continue à être un problème majeur de santé publique, ceci malgré les ressources financières inverties dans la recherche, l'achat de médicaments et d'intrants pour le laboratoires et les moustiquaires imprégnées. Par ailleurs, il est connu que les réalisations hydro-agricoles et piscicoles doivent être accompagnées par des mesures de préventions de certaines maladies infectieuses dont le paludisme. Ces réalisations constituent un couteau à double tranchant : D'une part, elles permettent d'atteindre l'autosuffisance alimentaire, d'autre part, elles favorisent l'éclosion ou l'aggravation de maladies infectieuses transmissibles comme le paludisme.

En plus, le déplacement des populations, fuyant les zones de guerre, constitue un facteur favorisant la survenue de ces maladies.  

 

Conseil aux voyageurs 

Il n'existe pas actuellement de vaccination contre le paludisme.

La prévention du paludisme associe la Chimioprophylaxie (prise d'un médicament antipaludéen à titre préventif) et la protection contre le piqûres de moustiques. 

Nous vous recommandons la lecture de notre page "prévention contre les piqûres d'insectes"

 

Sources : Radiookapi.net, ProMed-mail.

   Impression  Impression
Haut de page