Accueil > Actualités > Cas de rage humaine en Tunisie

Cas de rage humaine en Tunisie

Le Ministère de la Santé tunisien a rapporté qu’un garçon de 9 ans est mort des suites d’une infection causée par le virus de la rage. Ce garçon vivait dans un village côtier de la province de Madhia dans le centre-est du pays. Il a été amené à l’hôpital le 15 novembre dernier et est décédé dans les 48 heures suivantes.

Des investigations sur cet incident ont permis de révéler que la victime avait été mordue par un chien errant en Août 2015. Ses parents ayant jugé la blessure sans gravité, aucune suite ou traitement particulier n’avait été apporté. Les services de la santé tunisiens ont depuis fourni des traitements post-exposition à 29 personnes de l’entourage du garçon, une vaccination massive des animaux domestiques est engagée, ainsi que l’abattage des chiens errants dans la localité.

Conseils aux voyageurs se rendant en Tunisie

L’OMS considère la Tunisie comme une zone à haut risque pour la rage animale.

Un traitement post-exposition contre la rage peut être fourni gratuitement dans les nombreux établissements de santé de Tunisie et à L’Institut Pasteur de Tunis.

La vaccination n’est pas particulièrement recommandée pour les personnes effectuant de courts séjours dans ce pays. Il faut cependant être conscient du risque encouru, d’éviter tout contact avec des animaux et signaler toute morsure à des services médicaux.

Source : Fitfortravel

   Impression  Impression
Haut de page