Accueil > Actualités > Vietnam: 2 cas mortels de rage

Vietnam: 2 cas mortels de rage

Le ministère de la Santé au Vietnam a notifié 2 décès dus à une infection par le virus de la rage à Hanoi ; le premier est survenu le 7 Mai 2014 dans le district de Chuong My (delta du fleuve rouge) et le deuxième a été constaté le 10 mai à Soc Son  un district de Hanoi. Il s’agit là du premier cas rapporté à Hanoi depuis 2 ans.

En 2014, le Vietnam a enregistré des décès dus à la rage dans 10 provinces et villes du pays. En 2013, 102 cas de décès liés à la rage ont été déclarés.

Ces dernières années le Vietnam a vu une augmentation des cas de rage après une période  de 10 années (1994-2003) pendant lesquelles la maladie était sous contrôle.

 Le risque de rage serait d’après les autorités du pays, particulièrement élevé durant les mois d’été car les chiens sont plus nombreux en cette période de l’année.

Le Viet Nam est considéré par l’OMS comme une zone à haut risque de rage.

 

Conseils aux voyageurs :

Maladie virale mortelle, la rage est transmise à l’homme par la morsure de mammifères : chiens, chats mais aussi singes ou chauves souris…Elle est présente sur tous les continents. L’Afrique et l’Asie enregistrant la majorité des cas de rage humaine (les 31000 décès déclarés chaque année par l’Asie représentent  60% des cas de rage dans le monde).

 

  • Il faut éviter le contact avec les animaux même s’ils paraissent sains.
  • En fonction des caractéristiques de votre voyage, un médecin du CMETE pourra vous prescrire une vaccination préventive contre la rage. Cette vaccination consiste en  3 injections réparties sur 3 semaines (2 injections séparées de 7 jours puis une 3ème injection entre 21 et 28 jours après la première)
  • Dans tous les cas, après morsure, il faut se rendre le plus vite possible dans un centre médical afin de bénéficier du vaccin curatif et d’une injection d’immunoglobulines.

 

Références :

UN agency  in Vietnam

Fit for travel

 

Dr Marie PLISSON-SAUNE

   Impression  Impression
Haut de page